Kinshasa - RDC / Luanda - Angola
31/03/2020
NOUS SUIVRE SUR
« Misa na mono ya ntete Lumingu, 19 janvier 2020 na paroisse ya St Esprit na Kikwit ». Ainsi écrivait-il sur son effigie en souvenir de son ordination sacerdotale. Chose dite, chose bien faite.La paroisse Saint Esprit était dans la joie de célébrer les prémices de l’un de ses dons à l’Eglise Universelle en la personne du révérend Père Augustin Badinga sj, qu’elle appelait affectueusement « Badin ».
C’est à 09h05’ que la chorale « Bon samaritain » entonnait l’introït invitant le cortège liturgique, majoritairement composé des jésuites, à s’avancer vers l’Autel du Seigneur. Aux jésuites œuvrant à Kikwit s’étaient ajoutés les pp. Marcel Kapiangu, Cyrille Kazwala, Willy Moka et Gilbert Mbambi.  Le peuple de Dieu  était enthousiaste. On aurait cru qu’il s’identifiait à son jeune prêtre. L’assemblée semblait bien mesurer l’ampleur de la cérémonie. Aux mélodies bien exécutées par la chorale, nous réagissions par des bonds rythmés, comme savent le faire les béliers.
La liturgie de la parole de ce deuxième dimanche du T.O de l’Année A proposait à notre méditation les péricopes suivantes : Is 49,3. 5-6 Ps 39 / 1Co 1, 1-3 / Jn 1,29-34. Les commentant, le P. Augustin nous a rappelé que par notre baptême nous avons été établis Prêtre, Roi et Prophète. En effet, nul n’a besoin d’attendre le jour de son sacerdoce ministériel, de sa prêtrise pour devenir un témoin du Christ. Dès lors, marié ou célibataire, tous à l’instar de Jean le Baptiste, sommes appelés à montrer humblement le Christ à toutes les nations. Comme Saint Paul et Sosthène, proclamons inlassablement le Christ vérité, charité, bonté, honnêteté, amour, justice, obéissance, chemin de vie, paix et apprenons à lui ressembler pour que notre corps ne sente plus le parfum de nos péchés, mais celui de la sainteté.
Entouré du cérémoniaire l’Abbé vicaire de la paroisse, et sous l’attention fraternelle du Père Crispin Badinga, notre « Nganga Nzambi ya mpa » célébrait avec sérénité une liturgie très soignée. En fils du terroir, il a usé d’une mélodie peu usuelle, mais bien connue de l’assemblée.
Après avoir offert le sacrifice de toute l’Eglise pour la gloire toujours grande de Dieu et le salut du monde, après la communion, l’action de grâce et présentation des cadeaux, sont intervenus les remerciements. Comment ne pas congratuler la famille Badinga qui, à l’heure où les oracles du Seigneur se font de plus en plus rares, a enrichi l’Eglise universelle de deux prêtres et d’une religieuse?
Après la bénédiction finale et le renvoi de l’assemblée autour de 12h, les bénédictions individuelles ont suivi. La deuxième mi-temps de cette action de grâce a commencé vers 16h30’ dans la grande salle de l’hôtel Muzitu à Kikwit pour certains et dans la parcelle familiale pour d’autres.
Nous souhaitons un fructueux ministère sacerdotal au P. Augustin BADINGA, sj !
 
N'lasa SJ
JÉSUITES DANS LE MONDE
Cause Mgr MUNZIHIRWA
FRONTIÈRES
PORTRAIT
GALERIE PHOTOS
NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
joomla social media module
© JESUITES 2016