Kinshasa - RDC / Luanda - Angola
23/10/2017
NOUS SUIVRE SUR

Les archives de la province disent que le Père Jean-Claude Michel, premier Délégué du Père Provincial pour les collèges, a été nommé en 1980. A partir de cette année, il a envoyé des communications aux différents recteurs et il a organisé des rencontres à différents niveaux et sur différentes questions relatives à l’enseignement. Mais le premier document mentionnant comme expéditeur « Service des collèges » date du 22 juin 1986. Le vide entre 1980 et 1986 permet de spéculer que ce nouveau ministère se cherchait encore. Et cette recherche d’identité de cette mission continue jusqu’à ce jour.

 

Le Père Jean-Claude Michel est resté Délégué pour les collèges jusqu’en 1993 alors qu’il était déjà à Bujumbura depuis 1991 comme Supérieur du centre spirituel Kiriri. Le Père Pierre Lecuit a pris la relève en 1993, et il est resté Délégué jusqu’en décembre 2010. C’est avec ce dernier que le département des éditions Loyola pour la publication des manuels scolaires est né et s’est structuré progressivement, comme faisant partie du service des collèges. Ce département est né comme réponse à un besoin réel observé dans les collèges et dans les écoles des autres réseaux, à savoir les manuels scolaires produits par des auteurs avec des éditeurs locaux.

 

Avec le Père Provincial Ntima Nkanza, la délégation des collèges est devenue la Délégation de l’éducation qui, en plus des éditions Loyola pour la publication des manuels scolaires, s’est doté du Centre Loyola d’Education et de Formation (CLEF). Dans cette nouvelle perspective, le service des collèges est devenu un secteur de la délégation de l’éducation, à côte des secteurs des Editions Loyola et du CLEF. Pour son fonctionnement financier, le service des collèges dépend des éditions Loyola tandis que le CLEF a une gestion séparée.

 

Le secteur du service des collèges consiste aux visites des collèges jésuites pour maintenir un certain niveau dans la qualité de l’éducation dispensée dans nos collèges. Lors de la visite d’un collège par exemple, chaque enseignant est visité en classe et il reçoit un document après une évaluation faite ensemble. Les visites des collèges sont l’occasion de donner des formations à nos équipes éducatives pour une remise à niveau. Là où les recteurs sont collaborant la gestion financière est révisée et des projets sont envisagés pour la réhabilitation des infrastructures.

 

La province compte huit collèges avec pleine responsabilité, et quatre autres avec une responsabilité limitée. Dans ce dernier cas se trouve les collèges qui fonctionnent dans des paroisses jésuites ou sous la supervision des jésuites, sans faire partie du giron des collèges de la province. Près de 10.000 élèves fréquentent nos collèges chaque année. Ceux-ci sont recherchés pour leur tradition d’excellence éprouvée et pour leur renommée.

 

JÉSUITES DANS LE MONDE
UNIVERSITÉ JÉSUITE
FRONTIÈRES
APOSTOLAT SOCIAL
GALERIE PHOTOS
NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© JESUITES 2016