Kinshasa - RDC / Luanda - Angola
23/10/2017
NOUS SUIVRE SUR

L’Institut Technique et Professionnel de Kikwit a commencé en 1953 comme une école secondaire professionnelle et technique officielle de Kikwit (EPTOK). Sa gestion a été par après confiée aux jésuites et il est devenu Institut Technique Professionnel de Kikwit (ITPK). Cet institut organisait alors un cycle court qui délivrait un brevet A3 d’aptitude professionnelle et un cycle long qui délivre un diplôme A2 donnant accès aux études universitaires. Aujourd’hui, l’institut n’organise que le cycle long avec quatre options : Mécanique Générale, Mécanique Automobile, Mécanique Electricité et Mécanique Electrotechnique. L’ancienne section menuiserie est devenue une unité de production pour assurer le fonctionnement de l’institut. Il compte près de 520 élèves chaque année. Les élèves se rangent tous derrière une devise : « Fais ce que tu dois, bien et beau ».

 

Etant donné l’importance des écoles techniques pour le développement du pays, l’ITPK a joui d’une attention particulière tant de la part des autorités de l’Etat congolais que du gouvernement belge qui en a fait une école pilote de son service de coopération dans les années 1980. L’institut pouvait compter sur plusieurs coopérants belges et sur un subside consistant pour son outillage et ses machines. Cet institut présente l’avantage de faire embaucher tous ses finalistes grâce aux relations que l’école entretient avec beaucoup d’entreprises qui apprécient depuis des années la qualité de ses diplômés. Son unité de production constitue une référence unique pour la ville de Kikwit pour tout ce qui est menuiserie, entretien des véhicules et autres dépannages techniques, automobiles ou électriques.

 

JÉSUITES DANS LE MONDE
UNIVERSITÉ JÉSUITE
FRONTIÈRES
APOSTOLAT SOCIAL
GALERIE PHOTOS
NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© JESUITES 2016